La carence en silicium dans l'alimentation moderne et ses conséquences sur la santé

Les régimes alimentaires actuels contiennent beaucoup moins de silicium que les précédents, concrètement dix fois moins. La culture intensive des végétaux, grains, légumes sans compter les ajouts synthétiques, pesticides, herbicides et transgéniques, etc., réduisent considérablement la flore microbienne de l’humus chargé de solubiliser le silicium des silicates du sol, et de ce fait  les plantes obtiennent une plus petite quantité de silicium dans leur structure.

 


Ostéoporose, arthrite, arthrose, articulations douloureuses, lombalgie, lésions sportives chroniques, infections intestinales, alzheimer, etc.. il est probable que de tels problèmes soient le résultat d'une carence en silicium. Pourtant, ceci pourrait être corrigé grâce à une supplémentation en silicium de forme assimilable.


Selon des études réalisées en 1973 et 2002 par Carlisle et Jughdaoshing, les régimes alimentaires pauvres en silicium provoquent des défauts au niveau des os et tissus connectifs. Un régime de n'importe quel pays développé, même s'il est composé d'aliments raffinés et avec peu de fibres, apporte suffisamment de traces de silicium pour éviter tout types de carences chroniques. Raison pour laquelle il est important de tenir en compte les facteurs suivants:

  • L'homme est conditionné génétiquement depuis des milliers d'années à des régimes contenant dix fois moins de silicium que les régimes actuels. 
  • La culture intensive des végétaux, grains, légumes sans compter les ajouts synthétiques, pesticides, herbicides et transgéniques, etc., réduisent considérablement la flore microbienne de l’humus chargé de solubiliser le silicium des silicates du sol, et de ce fait les plantes obtiennent une plus petite quantité de silicium dans leur structure. Ce problème est un fait préoccupant et reconnu par tous les agronomes. Les plantes actuelles contiennent beaucoup moins de silicium qu'auparavant. À cause de cela, ses cuticules sont plus faibles et donc vulnérables aux pesticides.

  • Le silicium se trouve principalement dans les parties fibreuses qui aujourd'hui se consomment en toute petite quantité. De ce fait, apparaissent d'autres problèmes comme la constipation, la diverticulose, hernies et même le cancer du colon qui pourrait être prévenu ou corrigé avec un simple apport en fibres dietétiques. De plus, le peu de fibres absorbés de nos jours contient bien moins de silicium que dans le passé.

  • Les habitudes alimentaires actuelles ne protègent pas les intestins pauvres en germes favorables, comme sont les bactéries lactiques, qui activent la solubilisation du silicium. Ceci pourrait être corrigé avec des apports bactériens ou encore par exemple des fibres solubles, etc.


Cas symptomatiques des carences en silicium :


Autre conséquence d'une carence en silicium au niveau du tissu conjonctif est l'apparition d'arthrite et arthrose, provoquanr une dégénération voire une disparition du tissu conjonctif périarticulaire: élastopathies périarticulaires. 

Autre rôle important du silicium en relation avec le tissu conjonctif affecte l'élasticité et la résistance du tissu pulmonnaire, avec une action protectrice face à la nécrose comme par exemple l'emphysème, ou face à des agents agressifs comme le tabac. 

Beaucoup de personnes ainsi que des personnes souffrent également d'hernies discales. Il est difficile de diagnostiquer une carence en silicium par le biais du niveau de silicémie. Normalement, par le mécanisme homéostatique, il est relativamente constant tout en maintenant 0,5 ppm de plasma. Néanmoins, certains indices permettent une orientation. 


La carence plus importante peut se détecter dans les ongles et phanères
, très riches de cet élément. Ongles cassés, mous ou fragiles, peuvent indiquer une defficience grave en silicium. Les cendres des ongles normaux sont composées de 19 à 20% de silicium. Selon Monceaux, devant un processus de déminéralisation avec une perte de calcium, magnésium ou phosphore, le silicium est un élément précurseur, ce qui permet de diagnostiquer et de prendre les mesures nécessaires opportunes avant que ne se déclenche le problème. La peau, son élasticité et sa douceur ainsi que des cheveux forts sont des indices importants, ce qui inclue le silicium comme facteur beauté.

Un autre facteur négatif de sa déficience est constaté chez les personnes soumises à de grands efforts comme par exemple les sportifs professionnels, provoquant des tendinites, entorses, fractures de fibres musculaires, cartilages, etc., les obligeant à arrêter un temps leurs activités sportives. Chez les joueurs de tennis, le "coude du tennis men” est une lésion qui dans bien des cas fait appel à la chirurgie et qui pourrait être évité ou corrigé grâce à une supplémentation correcte en silicium.



En résumé (Manual Lamberts), une carence en silicium peut provoquer :


  • Anomalies des os et cartilages

  • Perte d'élasticité au niveau des artères et des veines

  • Athérosclérose

  • Faute d'élasticité au niveau de la peau

  • Perte ou fragilité des cheveux

  • Guérison lente des fractures, plaies et brulûres

  • Arthrite et arthrose

  • Ptoses d'organes

  • Fragilité du tissu pulmonnaire

 

Produit conseillé :

Cure de 3 mois de SILICIUM G5 chez www.siliciumg5.com

 

Escribir comentario

Comentarios: 2
  • #1

    Beubeu (miércoles, 25 noviembre 2015 13:35)

    Citer des sources, ça vous parles ? Je ne demande qu'à vous croire, mais si je ne peux pas vérifier vos informations, ça m'est impossible !

  • #2

    AIALLR (jueves, 26 noviembre 2015 09:30)

    Mais bien sûr Cher Monsieur Beubeu!
    Si vous prêteriez un peu plus attention à cet article, vous noteriez au moins 3 grandes références pourtant très connues : Edith M. Carlisle, Jughdaoshing, Manual Lamberts.
    Cordialement.