· 

Le scandale de l'aluminium

 

Un scandale qui concerne et affecte gravement tout le monde, plus particulièrement les enfants, expliqué par le professeur Fourtillan, expert en toxicologie.

 

La nouvelle loi sur la vaccination, en France, rend obligatoires 11 nouveaux vaccins dont 8 contiennent des doses extrêmement toxiques d'aluminium, pour les enfants de moins de deux ans. 

 

Face à cela, le professeur Fourtillan nous donne trois conseils :

 

1. Présenter aux autorités médicales qui vous le demandent, le certificat ci-joint pour essayer d'éviter uniquement les vaccins et les médicaments en question dont vous trouverez les noms dans le texte du professeur ci-dessous.

 

2.  Si cela n'est pas possible, prenez immédiatement SILICIUM G5 du Dr Le Ribault pour prévenir et éliminer l'aluminium, le mercure et le plomb du cerveau de l'enfant qui peuvent causer des maladies comme la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson ou la maladie d'Alzheimer.

 

3. Pour réduire et faire disparaître les symptômes de ces affections appliquez les patchs transdermiques de Valentonine, recommandés par le  professeur.

 

 Voici la lettre du Professeur Jean Bernard Fourtillan :

 

Chers amis,

 

J’ai le plaisir de vous adresser :

 

1°) Tout d’abord, le lien hypertexte du film, à télécharger, de notre manifestation du vendredi 22 novembre 2019 devant le ministère de la santé, 14 avenue Duquesne, Paris 75007.

 

Le téléchargement sur votre PC durera environ 4 heures, car il représente 8,9 Go. Vous pourrez ensuite le conserver dans votre PC, et le transmettre au moyen d’une clé USB. Par mail vous ne pourrez le transmettre que par le lien hypertexte. Les chaines de télévisions peuvent les télécharger très rapidement.

 

 

2°) Ensuite, pour la 2ème fois, le document intitulé : « UN APPEL URGENT aux FRANÇAIS et aux HOMMES DU MONDE ENTIER » 

 

C’est ce document que vous devez transmettre dans son intégralité, sans le modifier. Il est facile à lire et il se compose de 3 parties :

 

 

1ère partie : Les Certificats d’Expertise, en français et en anglais, à imprimer et à distribuer le plus largement possible

 

2ème partie : Le PDF intitulé "Le scandale de l’aluminium" (en français et en anglais) dans lequel je présente :

 

à la 3ème pagele plus grand scandale jamais vu dans l’histoire de la médecine : En France et en Italie, on impose la vaccination par les 11 vaccins, dont 8 contiennent de l’aluminium, à des doses extrêmement toxiques, aux enfants nés depuis le 1er Janvier 2018. Alors que c’était formellement interdit depuis 1996, par la FDA et l’OMS, et que l’ANSM, ses 4 experts membres de l’académie nationale de médecine, la ministre de la santé, l’académie de médecine, l’académie de pharmacie, et le LEEM (organisation professionnelle des entreprises du médicament en France) s’étaient tous trompés, de façon grotesque, en déclarant que, compte tenu des valeurs des Doses minimales Toxiques de l’aluminium promulguées par la FDA et l’OMS, en 1996, pour la voie orale et pour la voie Intramusculaire, les doses d’aluminium contenues dans les vaccins ne présentaient aucun danger pour l’homme, alors qu’elles sont extrêmement toxiques et mortifères. Quant à la voie orale, ils n’ont même pas pensé que la valeur de la Dose minimale Toxique, égale à 1mg d’aluminium par kg de poids corporel et par jour, s’appliquait aux pansements gastriques antiacides, tels que le MAALOX, le PHOSPHALUGEL, et le SMECTA, qui sont en vente libre sur les étagères des pharmacies,. Alors que leurs prises journalières correspondent respectivement à des valeurs comprises entre 2,3 et 28 fois la dose minimale toxique pour le MAALOX, entre 9,13 et 55 fois la dose minimale toxique pour le PHOSPHALUGEL, et entre 35 fois, chez les adultes, et 99 fois, chez les enfants, la dose minimale toxique , pour le SMECTA.

 

à la 4ème page, et à la 5ème page, le seul moyen de traiter les jeunes enfants condamnés à des maladies neurodégénératives de Parkinson, et des scléroses en plaques : l’administration de silicium organique (G5 du Dr Loïc Le Ribault, par exemple), puis les patchs dès l’apparition des symptômes. Ainsi le déblocage des patchs s’imposera immédiatementdès que le scandale de l’aluminium sera connu, en France, et dans le monde entier, dans un délai maximum de 3 semaines.

 

La société Gen-Plus est prête à redémarrer la fabrication des patchs dès que les autorités françaises le lui demanderont, comme elles seront obligées de le faire.

 

3ème partie : Comment nous en sommes arrivés là, après avoir proposé une bonne solution, pour tout le monde, par un courrier confidentiel qui est parvenu à l’Elysée, en double exemplaire, le samedi matin à 9h 30. Nous avons reçu les 2 accusés de réception. Ils n’ont même pas pris la peine de lire ce courrier.

 

La dernière pièce de ce document est  la Lettre au président MACRON du 29 octobre 2019, qui doit être lue avec la plus grande attention

 

 

 

Je vous demande de diffuser et de faire circuler le document, ci-après, le plus largement possible, à tous vos amis et connaissances, aux gilets jaunes, aux partis politiques, aux hommes politiques, députés, parlementaires, etc.

Les certificats d’expertise interdisant l’aluminium dans les vaccins, doivent être distribués à la sortie des écoles, aux parents d’élèves, aux associations de malades, à toutes vos connaissances, partout et dans le monde entier.

Soyez courageux ! Oubliez vous ! 

 

Pensez aux personnes vaccinées et aux enfants condamnés, depuis le 1er janvier 2018, par la loi mortifère du 30 janvier 2017, mise en place, en France, par madame Agnès BUZYN.

 

Car notre Chef d’état et son équipe, au pouvoir, se fichent éperdument des malades, des personnes en danger de mort, comme vous avez pu le constater en voyant leurs réponses aux appels de détresse des malades privés des patchs, sur le site valentonine.fr. Il n’ y a que le fric qui les intéresse, avant toute chose, et le pouvoir. Heureusement pour nous, le bon peuple de France, ils ont le pouvoir, mais pas la puissance, et ils sont stupides comme tous les gens orgueilleux qui se prennent pour Dieu.

 

LE SEUL MOYEN DE GAGNER, C’EST DE NOUS BATTRE

À COUP SÛR, NOUS ALLONS LES METTRE HORS D’ÉTAT DE NUIRE

JE N’Y ARRIVERAI PAS TOUT SEUL, SANS VOUS

 

 

MERCI DE VOTRE AIDE

 

Avec toute mon amitié

 

Jean-Bernard 

 

 

 

DOCUMENT A DIFFUSER DANS LE MONDE ENTIER, SANS LE MODIFIER

 

UN APPEL URGENT aux FRANÇAIS et aux HOMMES DU MONDE ENTIER

 

Déclaration du Pr Jean-Bernard Fourtillan 

 

Il est très URGENT pour la santé des hommes et des femmes de France, et du monde entier, de mettre fin au scandale de l’aluminium dans les médicaments à usage humain (vaccins et pansements gastriques)

J’ai découvert le système Veille-Sommeil et ses nombreuses applications thérapeutiques sous forme de patchs. Il se trouve que je suis en même temps Expert Pharmacologue-Toxicologue spécialisé en Pharmacocinétique. C’est la raison pour laquelle, en mai 2018, je me suis rendu compte, avec stupeur, que les experts de l’ANSM, des académies de médecine et de pharmacie, ainsi que le LEEM (organisation professionnelle des entreprises du médicament en France) s’étaient tous trompés, malheureusement pour les personnes vaccinées, dans l’interprétation de la Dose minimale Toxique de l’aluminium par voie orale, en concluant, aussi bien par voie orale, pour les pansements gastriques, que par voie IM, pour les vaccins, que l’aluminium n’était pas toxique, alors que c’est exactement l’inverse. 

Mon expérience d’Expert Pharmacologue-Toxicologue spécialisé en Pharmacocinétique, m’a permis d’établir un Certificat d’Expertise interdisant, selon les commandements de la FDA et de l’OMS, la présence d’aluminium dans tous les médicaments à usage humain : pansements gastriques anti-acides et vaccins contenant de l’aluminium. 

 

Tout porteur de ce certificat d'expertise peut s’opposer,

pour lui-même et ses enfants,

à l’administration de ces médicaments mortifères

interdits par la FDA et l’OMS depuis 1996.

 

La véracité de ce certificat d’expertise est évidente et indiscutable.

Aucune personne dans le monde ne peut le contester

 

 

Certificats d’Expertise, en français,

interdisant l’administration à l’homme :

 

- de tous les vaccins contenant de l’aluminium 

 

- de tous les pansements gastriques antiacides

                                contenant de l’aluminium (Maalox, Phosphalugel, Smecta, etc.)

 

 

Comment en sommes-nous arrivés là

 

Il y a 3 semaines environ, j’indiquais à tous les malades qui ont participé à l’essai des patchs mixtes de Valentonine et de 6-Méthoxy-Harmalan, et qui  lancent des appels de détresse à la suite du blocage inconsidéré des patchs par l’ANSM (Agence Nationale pour la Sécurité des Médicaments) que j’allais débloquer la situation des patchs :

- soit au cours de la semaine du 4 novembre, dans les meilleures conditions, correspondant à la bonne solution, pour les enfants nés depuis le 1er janvier 2018, auxquels on impose les 11 vaccins, dont 8 contiennent de l’aluminium, à des doses extrêmement toxiques ;

- soit à partir du mardi 12 novembre, selon la pire des solutions, correspondant à la mauvaise solutionà tous égards.

Le mardi 12 novembre, monsieur Emmanuel MACRON n’avait toujours pas répondu au courrier confidentiel, co-signé par Guy LEGROS, en tant que Président de MALUVAL, et moi-même, en tant que Président du Fonds-Josefa, que nous lui avions envoyé le 29 octobre, et qu’il avait reçu le 30 octobre (voir courrier ci-après).

Au moment où je m’apprêtais à mettre en œuvre la mauvaise solution, j’ai eu la réponse du Président MACRON, qui m’a envoyé, en guise de réponse à ma proposition de bonne solution, la police judiciaire avec une quarantaine d’officiers de police judiciaire, de gendarmes, de membres de la police nationale, de la police scientifique, et de médecins du pôle santé, etc., l’ensemble de ces personnes étant coordonnées par 2 juges d’instruction dont Madame Brigitte JOLIVET, qui assurait la direction des opérations.

Le 13 novembre 2019, à 7h du matin, 10 personnes de la police judiciaire ont fait irruption à mon domicile pour une perquisition. Ils m’ont mis en garde à vue pendant 24 heures. Puis sont arrivées d’autres personnes. Au cours de la journée du 13 novembre, 25 personnes différentes se sont présentées dans mon appartement. Les autres membres de l’opération ont perquisitionné les domiciles des membres du Fonds-Josefa (administrateurs et membres du comité consultatif) et les ont interrogés en les plaçant en garde à vue.

Ma garde à vue s’est poursuivie, au commissariat de police de Poitiers, pendant la journée du 14 novembre, dans des conditions excellentes pour moi.

Dès le début de ma garde à vue, j’ai dit à madame la Juge, et à toute son équipe, que j’étais heureux d’avoir l’occasion de pouvoir dire toute la vérité à la justice de mon pays. Je peux vous confirmer, en particulier d’après les dires de madame la Juge et de tous ses collaborateurs, qu’ils ont tout compris, et que finalement la justice est avec nous.

Le courrier confidentiel adressé au Président MACRON a été saisi et lu par madame la juge. A sa lecture elle m’a dit immédiatement qu’elle avait tout compris, comme vous le comprendrez également en le lisant.

En constatant l’absence totale de réaction du Président MACRON, de la Ministre de la Santé, et de l’ANSM, à ce courrier, et aux appels de détresse des malades de Parkinson et d’Alzheimer, publiés sur le site valentonine.fr, qui réclament les patchs, vous comprendrez que ça n’est pas par cette voie qu’on va débloquer la situation. Ils s’en foutent éperdument ! 

Il faut être réaliste, et ne pas être naïf.

Guy LEGROS, et moi-même nous nous sommes alors sentis libérés de notre promesse de confidentialité envers le Président MACRON.

 

La seule façon de les mettre hors d’état de nuire, pour la santé des hommes de notre pays et du monde entier, c’est de les rendre coupables, devant la justice, de crime contre l’humanité. En effet, par leurs incompétences, leurs inadmissibles négligences, et pour des raisons économiques, ils ont condamné depuis 1996, des millions de personnes dans le monde (maladie de Parkinson, scléroses en plaques, etc.), alors que la FDA et l’OMS ont formellement interdit, depuis 23 ans, l’administration à l’homme de tous les médicaments contenant de l’aluminium (pansements gastriques antiacides, et vaccins avec adjuvants aluminiques).

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Association Internationale des Amis
de Loïc Le Ribault (AIALLR)

APDO 71 - ES 33450

Piedras Blancas

Contactez-nous : 

aialoicleribault@gmail.com