Qu'est-ce que le silicium et que fait-il dans notre corps ?

 Le silicium organique est l’un des principaux responsables quant à l’apport en robustesse et résistance à nos tissus, contribuant ainsi à retarder les effets du vieillissement. Pour cela, nous sommes en compagnie de Fabiola Medina Barajas, Docteur en Pharmacie  afin de nous expliquer quels sont les bénéfices d’un apport quotidien de silicium.

JOURNALISTE : Qu'est-ce que le silicium et que fait-il dans notre corps ?

DR. MEDINA :  Le silicium est un oligo-élément présent dans les êtres vivants et les recherches indiquent qu'il joue un rôle important dans l’organisme, bien qu'il soit toujours objet d’études par la communauté scientifique, nous en saurons sûrement davantage au cours des prochaines années. À ce jour, on lui attribue plusieurs rôles dans notre corps. Comme vous l’avez mentionné antérieurement, "il apporte résistance, force et souplesse aux tissus". Cet effet s’explique par l’observation des tissus, qui, en présence de silicium, augmentent la production de la collagène, une protéine structurelle essentielle au bon fonctionnement de nombreux tissus de notre corps.

L'un des effets les plus connus du collagène est qu’il améliore l'apparence de la peau, des cheveux et des ongles. De récentes études évaluant l'effet cosmétique de l'actif silicium, administré comme complément alimentaire à un groupe de femmes, ont montré une diminution des rides de la peau, une hydratation accrue et une amélioration significative de l'apparence, des effets similaires ont été observés sur les ongles et les cheveux.

Mais le collagène est également présent dans d'autres tissus, pas seulement dans la peau, par exemple dans les articulations et les os. Des études réalisées sur les cellules osseuses ont montré qu’en ajoutant du silicium au tissu osseux, la calcification de ces cellules augmente. Des essais sur l'homme ont également permis d'observer une augmentation de la densité minérale osseuse suite à l’incorporation d'un complément alimentaire riche en silicium dans leur régime alimentaire.

L’effet de l’utilisation du silicium comme complément alimentaire et de l’application de gel à base de silicium sur les zones affectées a été évalué chez des personnes souffrant de problèmes articulaires et de douleurs qui y sont associées. Une amélioration de la mobilité, une diminution de l'inflammation et un contrôle de la douleur ont été rapportés.

JOURNALISTE : Fabiola, à quel moment commençons-nous à avoir besoin d'un complément alimentaire en silicium ?

DR. MEDINA : Le silicium est présent dans notre corps tout au long de notre vie. Il a été rapporté que la concentration de silicium est plus élevée pendant l'enfance, diminue dès l’adolescence et continue au fur et à mesure que nous vieillissons. Il est donc conseillé d’inclure, dans notre alimentation, une source de silicium, à l’âge adulte, et de maintenir un régime alimentaire équilibré.

Des études épidémiologiques ont montré que la population, dont les niveaux de silicium sont plus élevés, présente un meilleur état de santé et une meilleure qualité de vie.

JOURNALISTE : Donc, si nous sommes en carence de cet oligo-élément, pouvons-nous commencer à souffrir de multiples problèmes ?

DR. MEDINA : La Dr. Edith CARLISLE, de l’université de Los Angeles, marque un véritable tournant dans la recherche grâce à une de ses études. L’évaluation des effets d’un régime dépourvu de silicium sur un échantillon de poulets a rapporté que la descendance de ces animaux présentait des malformations au niveaux des os, du crâne, de la crête ainsi qu’un ramollissement des tissus. Cette expérience fut la première qui proposa de façon indéniable le silicium comme un élément essentiel à la vie. D’autres maladies graves, comme Ostéogenèse imparfaite ou dystrophie musculaire, sont liées à une mauvaise synthèse du collagène. Il est donc vital de continuer les recherches en cours sur le rôle que joue le silicium dans les mécanismes cellulaires afin de sensibiliser la population à sa fonction essentielle.

JOURNALISTE : Et en prenant Siliplant chaque jour, aurons-nous la quantité de silicium nécessaire à notre corps ?

DR. MEDINA : Oui, le Siliplant fournit une quantité suffisante de silicium pour notre corps. Chez Silicium, nous avons beaucoup d’expérience et nous sommes très satisfaits de ce produit.

Nos clients sont nos meilleurs critiques et leurs commentaires que nous recevons au fil des années sur notre blog, sont pour nous très enrichissants. Ils nous ont fait part, par exemple, qu’ils ont clairement pu constater une meilleure résistance des cheveux et des ongles, une diminution des rides ainsi qu’une nette amélioration de leur problèmes articulaires y compris un sommeil de meilleure qualité.

Silicium est une entreprise qui cherche à développer ses produits sur la base d’une rigueur et de critères scientifiques. 

JOURNALISTE : Qui était le Dr Loïc Le Ribault

DR. MEDINA : Le Dr. Loïc Le Ribault, fut géologue mais surtout un très brillant scientifique et visionnaire français, décédé en 2007.Il transforma la police scientifique en France dans les années 90. En effet, il est reconnu comme le premier CSI, suite à sa collaboration avec le FBI et la gendarmerie française. Il étudia tous les effets biologiques du silicium et développa une méthode de synthèse grâce à laquelle il obtiendra le dénommé silicium organique, le silicium hautement assimilable par l’organisme, actuellement fabriquer par les laboratoires Silicium. 

JOURNALISTE :  Oublions-nous quelque chose ?

DR. MEDINA : Je souhaiterais aborder le sujet d’une autre voie de recherche sur laquelle nous travaillons également et qui jour après jour se révèle être d’actualité, retenant de plus en plus l’attention de la communauté scientifique, à savoir l’effet du silicium dans l’élimination de l’aluminium.

En effet, l’aluminium es un élément auquel on attribue un effet neurotoxique et une relation avec des pathologies affectant le système nerveux comme la maladie d’Alzheimer, de Parkinson ou encore la sclérose en plaques.

Différentes études et recherches, dans le monde, ont prouvé que le silicium était capable de créer des complexes avec l’aluminium. Au cours des expériences réalisées avec des animaux et avec des êtres humains, il a été observé, que lorsque l’on incorpore le silicium dans le régime alimentaire, l’excrétion de l’aluminium augmente. Par conséquent, certains groupes de chercheurs proposent le silicium comme un réel traitement prometteur pour l’élimination de l’aluminium et contre les maladies neurodégénératives.

 

Il est fort probable que d’ici quelques années, aux vues des recherches en cours, nous en saurons davantage.