FIBROMYALGIE: Protocole naturel

La fibromyalgie touche plus de femmes que d’hommes et est assez difficile à diagnostiquer. Comme c’est une maladie qui « ne se voit pas », les médecins ont beaucoup de mal à trouver l’origine de ses maux et à procurer à leurs patients UN seul traitement permettant de soulager TOUTES leurs douleurs généralisées comme :

  • Douleurs ostéoarticulaires
  • Maux de tête
  • Humeurs dépressives
  • Problèmes digestifs
  • Fatigue chronique
  • Troubles du sommeil
  • Troubles inexpliqués de la concentration
  • Perte de la mémoire
  • Sensibilité douloureuse à la pression, à la lumière ou au bruit
  • Etc.

Ceci dit, plusieurs études ont démontré que le silicium agit efficacement contre les douleurs liées à la fibromyalgie. À ce jour, personne ne sait exactement ce qui provoque la fibromyalgie. Plusieurs scientifiques et médecins essaient encore et toujours de comprendre l’origine de cette maladie. Cependant, la majorité d’entre eux reconnaissent qu’un « trop plein » de métaux lourds (entre autres le mercure et l’aluminium) accumulés dans l’organisme sont des facteurs déclencheurs importants de la fibromyalgie. 

Les effets néfastes des métaux lourds sur la santé

Nous sommes tous depuis notre naissance exposés aux effets néfastes des métaux lourds. Prenons le cas de l’aluminium. Il est quasiment impossible d'échapper à ses effets vu qu’il se trouve partout! Dans les ustensiles de cuisine, dans les conserves et les canettes, dans l’eau courante (il est utilisé pour éclaircir l'eau de certaines villes), dans les aliments et additifs alimentaires, dans les engrais chimiques, dans les déodorants, dans les médicaments, les vaccins, etc.

 

En parlant de « vaccins », le professeur Romain Gherardi[1], directeur de recherche à l'Inserm et à l'hôpital Henry-Mondor, a par exemple expliqué que, même après plusieurs années, il était possible de retrouver chez certains patients des particules d’aluminium d’origine vaccinales dans les cellules immunitaires (les macrophages) ainsi que des dépôts d’aluminium dans la rate, le cerveau et autres organes. Après quelques jours, ces dépôts se retrouvent dans la circulation générale puis franchissent la barrière hématoméningée et atteignent le cerveau.



[1] Informations résumées et tirées du reportage “Vaccins: l’aluminium en question” expliqué par le professeur Romain Gherardi.

 

Les effets des ondes électromagnétiques sur le cerveau

Chaque jour notre cerveau est aussi affecté par des ondes électromagnétiques. Le téléphone, la télé, la radio, les satellites, le wifi, le micro-ondes et bien d’autres appareils émanent des longueurs d’ondes de l’ordre de 0,8 à 1,20m qui affectent la barrière hématoméningée protégeant le cerveau de l’intrusion de produits toxiques.

 

Les effets d'une alimentation pauvre en silicium

De plus, notre alimentation est pauvre en silicium. Plus nous prenons de l’âge, plus notre capital en silicium diminue. Si l’alimentation ne le compense pas, nous puisons dans notre stock de naissance qui diminue avec l’âge et ne peut être reconstitué. Or, l’alimentation est bien plus pauvre en silicium qu’il y a 50 ans.

Comme l'écrit Michel Dogna [1], « alors que dans toutes les cantines et réfectoires la cuisine se faisait dans des ustensiles d'aluminium, aucun problème ne se posait car nous étions alors protégés par le silicium de notre alimentation, ce qui n'est plus le cas actuellement ».

 

Raison pour laquelle il est important d'adopter une alimentation riche en silicium ou de se supplémenter régulièrement notamment à partir de la cinquantaine.

Pour se soigner, il faut se désintoxiquer !

Il est important de suivre la cure de désintoxication à base de silicium organique du Dr Le Ribault en augmentant progressivement la dose.

 

Il est bien de commencer le traitement en prenant 30 ml par jour (en deux prises : 15 ml le matin à jeun et 15 ml le soir avant le repas). Après une semaine, augmentez la dose à 60 ml par jour en prenant 30 ml le matin à jeun et 15 ml le soir). Suivre la cure pendant minimum 3 mois sans interruption.

 

Comme toute cure de désintoxication, les effets ressentis au début peuvent varier en fonction de l’organisme de chacun. Certains noteront ses bienfaits immédiatement alors que d’autres devront attendre un peu plus longtemps. Certains s’inquiètent et arrêtent la cure car ils souffrent de nausées pendant quelques jours ou se sentent très fatigués, etc.

 

Ces étapes sont « normales » et sont la preuve que le traitement est en train de faire son effet. Cependant, il est important de s’auto-évaluer et au besoin de diminuer ou d’augmenter la dose en fonction de la réaction de son propre organisme. Certains auront besoin de commencer avec une toute petite dose journalière de quelques ml de silicium, d’autres pourront débuter avec 30 ml par jour.

 

Quoi qu’il en soit, il est toujours bien de consulter son médecin traitant avant le début du traitement. Le silicium organique est un complément alimentaire naturel qui peut être pris avec d’autres médicaments. Mais il est conseillé de le prendre à 15-20 minutes d’intervalle pour une meilleure efficacité.

 

Cliquez sur les images pour plus d'explications

Comment peut aider le silicium en cas de fibromyalgie


  • Le silicium préserve la vascularisation du cerveau par son action protectrice vasculaire (Schwartz, Loeper).
  • Le silicium est un chélateur de l'aluminium et des métaux lourds en général puisqu’il permet d'empêcher l’action nocive de ceux-ci tout en désintoxiquant l’organisme de façon naturelle. Voilà pourquoi les personnes victimes de cette affection voient leurs troubles s'améliorer après prise prolongée de silicium.
  • Il protège le cerveau des effets néfastes de l’aluminium en grande partie à l'origine de la maladie d'Alzheimer car ils entraineraient une baisse de silicium dans certaines parties du cerveau. Il se complexe à l’aluminium et l’empêche de se lier aux protéines prévenant ainsi les dépôts fibrillaires et les plaques séniles.

  • Il compense notre alimentation pauvre en silicium. Plus nous prenons de l’âge, plus notre capital en silicium diminue. Si l’alimentation ne le compense pas, nous puisons dans notre stock de naissance qui diminue avec l’âge et ne peut être reconstitué. Or, l’alimentation est bien plus pauvre en silicium qu’il y a 50 ans.

  • Le silicium est un anti-inflammatoire naturel. Il renforce le système ostéoarticulaire diminuant ainsi les douleurs situées au niveau des articulations, os, ligaments, etc.

  • Il protège le système artériel, l'appareil cardiovasculaire et l’organisme en général.

  • Il diminue l'absorption intestinale d'aluminium, augmente son excrétion rénale et donc son élimination de façon naturelle.

  • Fasman a montré que le silicium à concentration sanguine égale à celle de l'aluminium, l'extrait des protéines TAU et des plaques beta amyloïdes. Lorsque la concentration en silicium est doublée, les protéines Tau et beta amyloïdes retournent à leur état initial. Cela permet donc d'éviter la destruction des cellules nerveuses si entrepris suffisamment tôt.

  • Il régule le système nerveux facilitant ainsi la régularisation du sommeil et l’équilibre émotionnel.

  • Il renforce le système immunitaire et l’organisme en général.




[1] Edith M. Carlisle (1974) Silicon as an essential element, Newer Candidates for Essential Trace Elements, Federation Proceedings, Vol. 33. Nº 6, Juin.

 

L'avis d'un nutrithérapeute


Jean-Paul Curtay, Docteur et Nutrithérapeute, explique dans son livre Fibromyalgie : Un programme global pour améliorer votre santé et renouer avec le bien-être ce que le silicium et la nutrithérapie en général peut apporter aux personnes fibromyalgiques par rapport aux médicaments. Voici un extrait : 

 

" Les médicaments ne corrigent pas les carences et ne permettent pas de remonter l’énergie, la masse musculaire, les défenses immunitaires, anti-inflammatoires et antitoxiques alors qu’un certain nombre de nutriments sont très efficaces pour le faire. Le magnésium est central car indispensable pour l’énergie, la réduction des tensions musculaires et tendineuses, donc de l’inflammation et des douleurs. Les vitamines du groupe B permettent d’atténuer les effets de la tension pulsionnelle élevée. Pour les douleurs, on utilise des antalgiques naturels comme la L-tyrosine qui a également un effet antidépresseur, comme l’a montré le psychiatre Patrick Lemoine à l’Hôpital du Vinatier (Lyon). Il existe des aliments et nutriments anti-inflammatoires que l’on utilise, comme les polyphénols que l’on trouve dans le thé vert ou le chocolat noir, et des acides gras oméga-3. Pour la reconstruction musculaire et immunitaire, un autre acide aminé la L-glutamine est fondamental. Pour renforcer les tendons on donne du silicium, etc. Dans mon ouvrage, j’explique précisément quels compléments, quels aliments il faut privilégier, à quelle dose et à quelle fréquence il faut les prendre pour que leur efficacité soit maximale ".

 

Témoignages


J’habite la Belgique, j’ai utilisé pendant plusieurs mois votre Silicium G5 Siliplant et j’aimerais connaître la meilleure solution pour pouvoir m’en procurer. Je souffre de fibromyalgie et j’avoue que ce produit m’aidait énormément. Mes douleurs en étaient fortement diminuées. Cela fait maintenant depuis l’été que je n’en ai plus et mes douleurs redeviennent insupportables. Je l’avais obtenu par la tante d’une de mes amies établie en Espagne, mais j’aimerais éviter de déranger cette personne âgée d’autant que je devrai aussi me réapprovisionner en Silicium G5 Gel. Je vous remercie à l’avance de l’attention que vous porterez à ma demande. Mme M. Lambelé, témoignage envoyé par email le 2 décembre 2015.

Lire d'autres témoignages