Scientifique, Chercheur et Expert en Silicium

 

 

Loïc Le Ribault (1947-2007), Docteur ès sciences et géologue de formation, il obtient ses doctorats en sédimentologie et en océanographie à l’Université d’Orsay et à la Sorbonne.

 

 

 

Loïc Le Ribault commence à s'intéresser au sable à l'université à Paris. En examinant des grains de sable à l'aide d'un microscope électronique à balayage, il découvre que la flore et les stries de chaque grain sont uniques et développe ainsi une nouvelle science appelée l'exoscopie.

 

 

Après avoir quitté l'université avec deux thèses de doctorat en poche, Loïc ouvre son propre laboratoire. En peu de temps, son travail commence à être reconnu par la Police française en tant que support déterminant pour épingler les coupables et les assassins. Pendant plus de dix ans, Loïc travaille dans le domaine des enquêtes et de l’investigation policière, devenant ainsi un des plus grands détectives d'Europe, il formera d’ailleurs, un grand nombre d'agents de police. Il travaille entre autre pour des compagnies pétrolières, pour le FBI et devient directeur du premier laboratoire de recherches, spécialisé en microscopie électronique à balayage, le CARME. 

 

 

 

Auteur de 11 livres et de plus de cinquante études scientifiques publiées dans des revues spécialisées il animera plus de 300 conférences dans le monde entier et étudie la biologie du silicium pendant plus de 30 ans, brevetant ainsi des dizaines d’innovations scientifiques.

 

 

Loïc tente à maintes reprises de faire reconnaître légalement l'efficacité de sa formulation G5 auprès des autorités. Mais en vain... Conscient qu'il ne gagnerait pas la bataille face aux géants de l’industrie pharmaceutique, il décide à ses risques et périls d'exercer illégalement sa médecine sur des patients volontaires, ce qui le conduira à  deux séjours en prison. Malgré le soutien et les témoignages de centaines de milliers de personnes soignées grâce à sa formule G5, Loïc doit fuir à plusieurs reprises.

 

Tout d’abord en Irlande, où il s'associe avec Luc Vérardo (laboratoire LLRG5 Irlande). Mais la collaboration n’évolue pas en sa faveur. La police aux trousses, Loïc est arrêté et se retrouve littéralement abandonné par son associé qui mettra tout en œuvre pour ne pas ébruiter la nouvelle de son incarcération.  «La seule explication qu’il osa me donner pour justifier son manque de soutien fut que mon arrestation allait donner une mauvaise image à la société! Ça ne s’invente pas!!!». (Extrait de G5 : "Une spoliation modèle de Loïc Le Ribault").

 

Heureusement, d’autres personnes se chargent d´ébruiter la triste nouvelle et de nombreux amis et patients envoient des centaines de lettres de réclamation mais aussi de soutien au Dr Le Ribault lors de ses séjours en prison.

 

 

2004 : DISSOLUTION DE LA SOCIÉTÉ LLR-G5 Ltd

 

De retour en Irlande en mars 2004, et suite à un grave différent avec Luc Vérardo, Loïc Le Ribault quitte LLR-G5 Ltd. et coupe tous liens avec son ex-associé et l'entreprise irlandaise.

 

DESTINATION : LA SUISSE

 

Loïc Le Ribault, ne voulant pas revenir en France et privé de toutes ressources, s’installe en Suisse chez des amis. Aucun accord financier à l’amiable avec Luc Velardo n’aboutissant, Loïc Le Ribault en ressort très affecté car il sait qu’il devra entamer une procédure judiciaire pour obtenir gain de cause.

 


2005 : Partenariat Le Ribault / Silicium España

 

 

2005 : NOUVEAU DÉPART / CONFÉRENCES DE PRESSE EN ESPAGNE

 

Juan Carlos Hierro décide d’organiser deux conférences de presse sur le G5 orientées à des médecins et thérapeutes. Une d’entre elles est organisée, le 28 mai 2005 à Madrid, au Grand Hôtel Colon, et l'autre, le lendemain, au Palais des Congrès de Barcelone. Loïc Le Ribault est enchanté car c’est un véritable succès.

 

CONCRÉTISATION

 

Loïc Le Ribault porte plainte en 2005 contre la société LLR-G5 Ltd. (Procédure No 2006/241COS en Irlande). Le 27 Juin 2005, en Espagne, il signe un accord officiel avec le laboratoire Silicium España cédant ainsi légalement l'exclusivité de la fabrication et de la distribution du G5.

 

Loïc Le Ribault diffuse cette information par courrier électronique et par lettre à tous ses clients, aux associés de l’AIALLR (Association Internationale des amis de Loïc Le Ribault), dans son livre «Qui a peur de Loïc Le Ribault?» et le publie officiellement sur son site www.loic-le-ribault.ch.

 

Le 10 novembre 2006, l’article 6 de l’agrément stipule le rachat des parts de la société LLR-G5 Ltd de Loïc Le Ribault par son ex-associé Luc Verardo. En contrepartie, la société LLR-G5 Ltd ne peut plus utiliser le nom de «Loïc Le Ribault».

 

Le 4 mars 2007 à Dinard, en France, Loïc Le Ribault donne ses dernières instructions à Juan Carlos Hierro.

 

Le 6 juin 2007, le Dr Le Ribault décède.

 

À l'heure actuelle, Silicium España Laboratoires est le détenteur exclusif de la propriété intellectuelle (droits d’utilisation de brevets, de recherches et des publications scientifiques) du Dr Loïc Le Ribault, en particulier des marques «Loïc Le Ribault» (marque européenne) et «G5» (marque espagnole) .

 

Le Silicium G5 Siliplant distribué par Silicium España est la version améliorée du célèbre G5 Original de Loïc Le Ribault.

Le SILICIUM G5 de Silicium Laboratoires est le seul produit autorisé par le Dr Loïc Le Ribault et le premier silicium organique commercialisé légalement en Espagne (année 2002) selon les brevets et le « know-how ».

 

www.loic-le-ribault.ch

 

Loïc Le Ribault souffrait de psoriasis

" À l’époque, en effet, Le Ribault souffre depuis dix ans d’un psoriasis considéré comme incurable qui affecte ses deux mains. Amené à extraire des sables, une solution très riche en silicium organique, pour l’étudier au microscope électronique, il est obligé de malaxer celle-ci avec sa main droite. Deux jours plus tard, il constate avec surprise que le psoriasis a totalement disparu sur celle-ci, alors qu’il affecte toujours sa main gauche. Intrigué, cherchant un lien de cause à effet, il trempe aussitôt cette dernière dans une solution identique, avec l’obtention d’un résultat aussi spectaculaire, également deux jours plus tard ".

 Extrait du livre de Laure Pouliquen, Le Silicium organique de Loïc Le Ribault.

 

Pour en savoir plus sur Loïc Le Ribault:

 

https://www.loic-le-ribault.com/

 

Interview de Loïc Le Ribault

Première vidéo : Loïc Le Ribault explique via l'entretien téléphonique les bienfaits du silicium organique et la formule G5 qu'il a mis au point 

Deuxième vidéo : Loïc Le Ribault raconte ses différentes recherches et études qu'il a mené au cours de sa vie notamment sa collaboration avec la police scientifique et l'état français. 

Association Internationale des Amis
de Loïc Le Ribault (AIALLR)

APDO 71 - ES 33450

Piedras Blancas

Contactez-nous : 

aialoicleribault@gmail.com