Cancers

 

Je souhaite que mon avis reste anonyme. Mon mari atteint d'une leucémie lymphoïde chronique avait 60.000 globules blancs et peu de plaquettes. Depuis qu'il prend le silicium G5 original (environ 4 ans), les globules blancs sont - moins de 15.000 et les plaquettes sont remontées un peu au-delà de la norme inférieure et ont donc plus que doublé. Il prend une mesurette le matin à jeun et le garde une minute en bouche. Merci G5 Original! Message reçu sur le site Ekomi (Silicium España), le 29 novembre 2015.

 

 

Ma sœur D. Daniela vous a envoyé un mail à la date du 19/11/2014 à propos de mon cancer du sein. Voilà, j'ai fait mes 3 mois de chimio qui se terminent demain, j'ai pris ma cure de silicium oral et en pommade comme vous me l'avez conseillé. Effet efficace car ma tumeur a disparue. Je me fais opérer le 4 mai et après j'entame ma radiothérapie, que dois-je faire continuer ou arrêter le traitement? Si oui pouvez-vous le dire comment dois je le prendre? Cordialement, Mme Magistro. Email reçu le 8 avril 2015.

 


J'ai acheté le silicium car j'ai eu un cancer du pancréas : opération suivie d'une chimio et radiotherapie : insomnie, douleurs .... et suite à des conseils de mon entourage et en vue des commentaires et des études déjà faites. Le silicium a en effet pas de goût, les effets au bout d'une semaine : je dors mieux, je prends une cuillère à soupe dès que je ressens des douleurs au lieu de prendre de la codéine et les effets sont probants!". Témoignage anonyme, le 11 novembre 2013.


 

À titre d'information, j'ai constaté un effet bénéfique du G5 sur une période de deux mois et demi à partir des résultats d'analyse sur les marqueurs du cancer de la prostate : PSA passé pendant cette période de 7,69 à 5,39 (en l'absence de pathologie, il doit être inférieur à 4) et rapport PSA libre/total passé à 0,12 (pas de résultat antérieur, analyse de mai 2012 : 0,11 pour un PSA de 5,68) (le rapport doit normalement être supérieur à 0,20). Anonyme.


 

Je vous signale un cas supplémentaire de réussite du G5 en exactement 6 mois. Pendant les vacances de Noël, j’ai rencontré une femme en phase terminale de cancer généralisé: sein opéré 2 fois, métastases sous la peau visibles, vertèbres décalcifiées que l’on devait opérer à son retour de vacances, (donc en Janvier) pour les consolider avec du ciment, douleurs perpétuelles, etc. Ses trois garçons de 27, 29 et 31 ans lui offraient ses dernières vacances ! De retour en France, elle a commandé sur mes conseils, à tout hasard, du G5 en bouteille pour soulager ses souffrances. Elle vient de m’annoncer que son cancérologue ne lui fait pas les deux dernières chimiothérapies du traitement car elle est guérie, pas besoin non plus d’opérer les vertèbres ! On peut donc affirmer qu’en moins de six mois de prise régulière, en association avec sa chimiothérapie, son état général est complètement restitué. Le cancérologue lui a conseillé de ne pas interrompre le G5 ! N. Giraud, Val de Marne.

 

 

En juillet 2001, j'ai été opérée d'une tumeur cancéreuse, colon, intestin grêle avec métastases ganglionnaires (83 cm). J'ai refusé un traitement lourd de chimiothérapie. Je pesais 38 kilos et, avant intervention, l'hémoglobine était à 5, le fer sérique à 1, la feritine à 2, d'où nécessité de transfusions (4 poches) et morphine. En rentrant à la maison, j'ai commencé une cure de G5. J'ai immédiatement ressenti une accélération de mon énergie vitale. Mon hémoglobine est remontée très vite pour arriver à 15 (!) six mois plus tard, puis à 16 (!). Nous sommes en décembre 2003. Echographie, marqueurs, analyses de sang sont au beau fixe. La cicatrisation a été rapide, solide, sans risque d'éventration. Je continue à prendre du G5 en cure. J'applique aussi du gel de silice sur ma cicatrice (tout le long du torse et du ventre). Véronique M., Les Milles.


 

Cela me fait beaucoup de bien. En 2006, j’ai eu un cancer du sein. J’ai mis le gel 4 fois par jour sur le sein. Mon sein n’a pas noirci, ma peau toujours souple, le sein n’est pas très dur. Le chirurgien et le gynécologue étaient tous très étonnés. Depuis tout va bien, je fais une cure de Silicium tous les ans. M. Guibon, Haute Savoie.

 


Bonjour, je fais depuis quelques temps déjà la cure interne. Après chaque séance de radiothérapie, j’utilise le Gel. Après 12 séances, je n’ai aucune trace de brûlure. J’en ai alors parlé à l’Hôpital Huguenin à Saint-Cloud. Ils sont intéressés. Je vais leur communiquer vos coordonnées pour en informer les autres patients. Cordialement. Jocelyne Emery.


 

J'ai un cancer de sein avec des métastases aux os. J'ai reçu le diagnostic pour le sein en 2002, pour les os en 2006. J’ai commencé à prendre du G5 30 ml 4x/ jour. Je pense que j'ai été 5 jours sans aucune douleur ! Le bonheur. Puis, mes douleurs sont revenues, je dirais de faible intensité soit de 2/10 au lieu de 12/10. J' ai continué à prendre du G 5 et mes douleurs se sont espacées. Parfois, une douleur revenait, mais très légère. J'ai ensuite diminué les doses, j'ai passé à 3 fois de 20 ml. Puis à 2x. Maintenant, depuis quelques mois, je n'ai presque plus de douleurs. Parfois, je la ressens, 2 secondes, pas plus. Ce qui ne nécessite pas de comprimé. Alors, c'est certain que je me sens très heureuse, je sais que, grâce au G5, tranquillement mes os se réparent. Mon oncologue et son infirmier parle de miracle quand ils parlent de moi. J'affirme que, dans mon cas de cancer des os, le G5 s'est avéré des plus efficaces. Merci à toi et à Loïc Le Ribault. Sincèrement, Andrée.

 

 

 

Laisse-nous ton témoignage ici